Comment peut se terminer un contrôle médical ?

Si vous êtes employeur, il est évident que les arrêts maladie de vos salariés vous coûtent cher. Déjà, il faut payer des indemnités à vos salariés même quand ils ne travaillent pas. En plus, ces absences ont toujours un impact sur la production. Sans oublier qu'il faudra bien remplacer cette absence par un intérimaire. Et là aussi cela à un coût : vous dépenserez de l'argent et du temps pour le former tant qu'il ne sera pas opérationnel.

Aussi, quand vous avez un doute sur la véracité d'un arrêt, il ne faut pas hésiter à demander un controle medical. Alors, bien sûr, vous aurez une facture à régler. Mais si la fraude est constatée, vous seriez gagnant. En effet, le salarié devrait revenir travailler sur le champ mais surtout, vous n'auriez plus à lui payer ses indemnités !

Comment se passe un contrôle médical?

Un contrôle médical se déroule toujours de la même façon :
  • en dehors des heures de sorties autorisées, un médecin se présente chez le malade. Celui-ci doit ouvrir au médecin et le laisser entrer sinon c'est considéré comme une fraude
  • le médecin procède à un examen pour voir si l'arrêt maladie est justifié
  • il rédige alors un rapport qu'il transmet à l'employeur.
Si l'arrêt est justifié, le salarié reste chez lui le temps qu'il aille mieux. Si besoin, à la fin de son arrêt, il retourne voir son médecin pour qu'il lui prolonge son arrêt. Ses indemnités continuent de lui être versées normalement.